03 décembre 2010

Charles & Lamb

Les soleils mouillés..des ciels brouillés… nous disait Baudelaire en dégustant un agneau… Lamb, Charles de son prénom, modeste poète et essayiste anglais du 18ème   frère d’une sœur folle à lier et secrètement amoureux de l’enthousiaste Coleridge, n’a, évidemment, ni le talent ni l’élégance du premier, Charles… et pourtant quelques trouvailles : Sentimentally I’m disposed to Harmony… Je vais en reprendre de cet agneau en croûte, si je puis dire.. et de mes premiers amours Carré d’agneau en croûte de moutarde ... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 11:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 octobre 2010

Au nom du fils..

Penser à offrir ces deux là à la même personne : Mathias Enard – Bréviaire des artificiers Bertrand Clair – Éloge de la paternité Dans mon prochain article je serai claire, je serai précise, je serai ce qu’il faut.. Une recette exhaustive, détaillée et claire, voilà ce qu’il faut. Fini les allusions évasives, les imbroglios linguistiques, les chemins sinueux de l’approximation culinaro-littéraire, fini. Jusqu’à la prochaine fois et je le jure, je m’y tiendrai…. Entre temps, le Christ est-il vraiment descendu sur ... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2010

Foie Gras en cocotte, carottes aux figues et au laurier

J'aimerai y aller plus souvent là où les chats ne vivent pas très longtemps et où les pommes tombent comme de la grêle. Les figues sont mûres et on en fait des confitures mais pas seulement, on les regarde tomber aussi. Et les feuilles, qu'est ce qu'on en fait des feuilles? On ne les laisse pas tomber, on couche le foie gras dessus et on attend. Quoi les carottes? et bah ça sert à marquer le territoire (encore) alors on les fait mijoter tendrement agrémentées de cannelle et de laurier.. Une affirmation les carottes? oui oui Il vous... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2010

J'en reviens (pas)

Au Grand bleu, "la carte est plus intéressante que le territoire". L'intérieur sobre, et en somme assez banal, contraste avec une cuisine flamboyante, parfaitement exécutée. Aucune musique, que l'enchantement sourd des yeux. Rien, ni même ces habituelles musiques d'ambiance qui meublent faiblement la plupart des restaurants raisonnables, ne vient troubler cet équilibre rare. Les plats s'enchevêtrent en une procession heureuse. Un menu donc, en quatre services et du vin évidemment... Foie gras cuit au torchon infusé au... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 13:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 septembre 2010

Back (soon) to the ordinary

" Si l'on pouvait enseigner la géographie au pigeon voyageur, du coup son vol inconscient, qui va droit au but, serait chose impossible" C'était donc l'aventure ces quelques jours en Dordogne, de quoi désemparer l'esprit savant et calculateur. Rien n'était dans nos plans, seulement de merveilleux fatras... Piétinement, enlisement, prestige de la confusion, pérennité de l'imprévu.. Retour lundi, mais ce soir c'est le grand bleuoui oui alors bientôt les photos et bien sûr le foie-gras en cocotte de mon chefSalut
Posté par Nanette BUDNA à 14:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 août 2010

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 13:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 juin 2010

Allons nous promener....

A force d'écouter Uncle Boonmee raconter ses vies antérieures, j'ai oublié le tofu sur le feu. Végétarisme amateur, je commence. Le temps est un bateau, la terre est un gâteau nous-dis la follissime Brigitte Fontaine , le mien (gâteau) est fait par mon mari, simplement. Pour un gratin de légumes haut en couleurs il vous faudrait: carottes, poireaux, brocoli, oignons, chou-fleur, fromage râpé, 2 oeufs, un peu de crème fraîche, de la noix de muscade et quelques graines de pavot Et là ça se complique, faire cuire les... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2010

Kromberkiche

Impossible de retrouver l’orthographe de « kromberkiche », il s’est perdu au fond de la mine. Je l’écris donc phonétiquement, étayée par quelques légendes souterraines. Oui . Une recette de petit-fils de mineurs lorrains qui n’ont pas encore troqué la patate contre le sushi, n’hésitez donc pas à faire une halte au « kromberkicher bar » du dernier Pompidou…. Pompom pommes de terre brabançonnes cependant pour cette recette, et en accompagnement d’un petit magret ou autre.. Les couleurs sont vives : rouge de Venise, jaune de chrome,... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 12:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 avril 2010

La Belgique du boudin noir, des Dardenne et de Panamarenko

(de DEUS, d'Alechinsky, d'Olivier Gourmet, des Marolles, de Wim Delvoye, de Matongé...) Alors un haïku de circonstance: Devant tant de remous Oublier le boudin noir C'est comme même un peu chelou Boudin noir, poires roquette et noix de pécan (2 pers.) 3 petits boudins noirs 2 poires Roquette et quelques noix de pécan Extraire, écraser la chair du boudin, la mettre dans un plat allant au four puis au four pendant 15 min. Peler et couper les poires, faire dorer les quartiers à feu moyen dans une... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2010

Pâques ou quand le lapin est passé à la casserole

Une recette de ma belle-mère pas ordinaire et oh combien efficace sur nos papilles émoustillées... Effet immédiatement euphorisant conforté par la douceur des retrouvailles, des sourires, de la joie innocente.. et par les effluves de la lente cuisson du lapin qui s'est laissée prendre sans peine dans les tendres filets lorrains... Un recette simple donc épurée par la marche du temps car celle-ci serait d'abord la recette de la grand-mère, elle na pas vieilli et sur nos ventres, bienveillante et légère comparée à ses semblables... [Lire la suite]
Posté par Nanette BUDNA à 12:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]