06 avril 2010

Pâques ou quand le lapin est passé à la casserole

Photo_091

Une recette de ma belle-mère pas ordinaire et oh combien efficace sur nos papilles émoustillées... Effet immédiatement euphorisant conforté par la douceur des retrouvailles, des sourires, de la joie innocente.. et par les effluves de la lente cuisson du lapin qui s'est laissée prendre sans peine dans les tendres filets lorrains... Un recette simple donc épurée par la marche du temps car celle-ci serait d'abord la recette de la grand-mère, elle na pas vieilli et sur nos ventres, bienveillante et légère comparée à ses semblables crémeuses et moutardées...

La table de nos retrouvailles, le fruit de l'amour et les mains expertes du préposé aux pâtes

Photo_083

Photo_087

Photo_097

Hormis se lever tôt, il vous faudrait donc:

1 lapin "Papillon" (Tu parles d'un poids léger,il pesait environ 2,5 Kg, eh oui, une grosse bête dixit le beau père)

200g de lard fumé

Champignons de Paris

3 grosses échalottes

3 gousses d'ail

1 bouteille de Riesling (le choix du vin est primordial, une piquette ne siérait guère à ce plat simple mais raffiné)

1 pot de 300g de sauce tomates, celle-ci en l'occurence est faite maison au grand bonheur du plus fervent amateur de tomate

Photo_085

1 bouquet garni d'herbes fraîches (Le thym en particulier est très apprécié)

30g de farine

Sel, poivre et huile d'olive

Ma belle-mère a choisi une cocotte en fonte pour mettre en oeuvre son plat, elle doit avoir ses raisons..

1- Découper le lapin me semble un bon début et puis faire colorer les morceaux dans de l'huile d'olive, les retirer et les mettre de côté

2- Dans la même cocotte, faire revenir les échalottes, le lard et les champignons jusqu'à ce qu'ils aient pris une belle couleur puis les retirer à leur tour

3- Saupoudrer les morceaux de lapin de farine et les remettre dans la sauteuse, les faire revenir à feu vif quelques minutes.. Baisser le feu et réincorporer les champignon, le lard et les échalottes.

Arroser le tout avec la sauce tomate puis avec le vin et bien mélanger

Laisser mijoter une bonne heure

Photo_090

Eh voilà, soyons heureux et revoyons-nous vite...

Photo_098

Posté par Nanette BUDNA à 12:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Pâques ou quand le lapin est passé à la casserole

    Joli plat, merci pour ce partage !!

    Posté par valala, 06 avril 2010 à 12:48 | | Répondre
  • perdre jusqu'à 16 kilos par mois – rapide et sans yoyo. Cent pur sang garanti !

    Posté par général dixmude, 14 avril 2010 à 22:40 | | Répondre
Nouveau commentaire